Maelie cuisine

21 octobre 2014

Le burger de saumon fumé au chèvre

Je ne sais pas vous, mais moi certains soirs, je n'ai pas envie de cuisiner. Pas le temps, pas envie, pas d'inspiration (encore que !). C'était le cas hier soir, alors j'ai regardé ce qui traînait dans mes placards et mon frigo, et j'ai improvisé un hamburger qui, au final, s'est révélé... carrément délicieux !

Pour un hamburger :

- 1 pain à hamburger "Brasserie" de chez Jacquet,
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse,
- de la ciboulette et de l'ail semoule,
- 1 tranche de saumon fumé,
- 1 tranche de bûche de chèvre,
- de la salade iceberg

Ciselez la ciboulette et mélangez-la à la crème fraîche et l'ail semoule (la quantité dépend de votre goût).
Ouvrez votre pain à hamburger : sur la base du pain, étalez une cuillère à soupe de crème à l'ail, puis superposez les ingrédients : des feuilles de salade, la tranche de bûche de chèvre, la tranche de saumon fumé, (à cette étape vous pouvez ajoutez un filet de jus de citron aussi). Remettez des feuilles de salade, une dernière cuillère à soupe de crème à l'ail, et refermez avec le chapeau du burger.

Rapide et sans cuisson : c'est une super recette qui pourrait même réconcilier les plus réfractaires aux hamburgers ! Et bon appétit ;-)

 

Posté par maelie59 à 18:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 octobre 2014

Pumpkin Pie spéciale Halloween

Il est une recette qui risque d'envahir la blogosphère ces prochains jours, et pour cause ! Halloween approchant, c'est LA recette parfaite à plusieurs titres : elle permet d'utiliser la chair du potiron qu'on aura creusé pour décorer son pas de porte, elle fait manger des légumes aux enfants réticents, elle est simple et rapide à faire... Bref elle est parfaite, je vous l'ai dit !

Il s'agit bien de la tarte au potiron, cette fameuse "pumpkin pie" que les anglo-saxons adorent confectionner à la fin Octobre. Voici la recette, que j'avais publiée initialement il y a 3 ans, mais qui mérite bien une petite rediff tellement on ne s'en lasse pas :-)

- 1 pâte brisée (toute prête ou faite maison, comme vous préférez)
- 500g de chair de potiron cuite et bien égouttée (pour cette édition 2014 j'ai utilisé de la chair de potimarron, c'est sympa aussi !)
- 1 cuillère à café de muscade en poudre
- 1 cuillère à café de 4 épices
- 1 cuillère à café de cannelle
- 1 pincée de sel
- 50g de beurre fondu
- 3 oeufs
- 225g de vergeoise brune

Faites cuire à blanc votre pâte : 15 minutes à 180°.
Pendant ce temps, battez les oeufs avec 150g de vergeoise. Versez le beurre fondu dans le mélange oeuf-sucre.
Ajoutez la cuillère à café de muscade, de 4 épices et de cannelle, et mélangez bien.
Réduisez la chair de potiron en purée lisse et rajoutez-la au mélange précédent.

Quand votre fond de tarte est précuit, sortez-le du four et laissez refroidir quelques minutes, avant d'y verser la préparation au potiron, et de saupoudrer la tarte avec les 75g de sucre roux restant.

Enfournez 45 minutes à 180°. La tarte est prête lorsque le dessus est bien caramélisé.

DSCF5632

Posté par maelie59 à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 octobre 2014

L'apéro des aventuriers - Salad & Co.

Salad & Co, c'est une chaîne de restaurants implantée dans le Nord de la France (3 restos à ce jour à Villeneuve d'Ascq, Lomme et Noyelles-Godault), dont la particularité est de proposer un Salad'bar à volonté.

Idéal pour les femmes qui font attention à leur ligne, les végétariens et... les gourmand(e)s qui aiment bien manger et veulent se donner bonne conscience en mangeant des légumes, plein de légumes :-) (comme ça j'évite de vous parler du bar à glace à volonté et je garde ma bonne conscience, c'est bien). Ce qui est original et sympa aussi, c'est qu'on peut s'attabler autour de véritables oliviers. 

 

olivier    

Bref comme vous pouvez le deviner, je suis adepte du concept et j'aime leur page Facebook. C'est par ce biais que j'ai pu m'inscrire à la première édition de "l'apéro des aventuriers", qui a eu lieu dimanche 12 octobre au restaurant de V2. Moi la curiosité, ça me connaît, alors vous vous doutez bien que c'est tête baissée que j'ai foncé sur l'expérience !

Rendez-vous était donné dans la soirée, avec 50 autres aventuriers, pour explorer des saveurs inconnues, et des produits pour le moins... incongrus ! Dès l'entrée nous étions prévenus : ce que nous allions manger pouvait provoquer des réactions si nous étions allergiques aux crustacés... Mais nous n'allions pas manger de crustacés. Alors ? Qu'est ce que cela pouvait bien être ?!

 

 

 

Une petite idée ?

 

 

 

Non, vraiment pas ?

 

 

 

 

 

 

Et oui ! Bien cachés dans leurs petites boîtes, dignes de Koh Lanta : des criquets et des vers grillés !

Passée la première réaction de dégoût (on était quand même là pour se faire des frayeurs, et manger des choses aventureuses !!!) j'ai mis un ver dans ma bouche, j'ai croqué, et... je dois dire que j'ai trouvé ça presque bon !
Aromatisés au soja, poivre et tomate ou encore ail et fines herbes, les vers ressemblent un peu à des chips : ça croustille, et c'est légèrement salé. Les criquets étant plus gros, je trouve ça un peu plus difficile à manger. Mais dans l'ensemble, le défi est relevé, et l'expérience assurée !

Nous voulions de l'aventure : nous avons été servis, et plutôt bien ;-)

Nous avons pu emporter quelques échantillons à faire goûter à nos proches, mais bizarrement les miens n'ont pas trop adhéré à l'idée de manger des insectes... Et je vous avoue aussi que le lendemain, rouvrir la boîte pour grignoter des petits vers grillés m'a paru beaucoup moins naturel !

 

En tout cas, pour une première édition je trouve que c'était réussi. Mention spéciale au fondateur des restos et à toute son équipe, qui a pris le temps de venir discuter avec chacun d'entre nous avec naturel et décontraction, et qui a assuré l'animation avec brio.

On peut juste regretter qu'une fois les petits vers arrivés, la dégustation ait été plutôt rapide et vite écourtée car peu de monde est rester manger ensuite.
Mais c'était une chouette idée pour lancer la semaine du goût ! Vraiment originale et conviviale, et nous attendons les prochaines sessions "aventurières" avec impatience !

En dehors des apéros des aventuriers, je vous invite à y passer, surtout pour tester le bar à glaces ;-) (et pensez aussi à liker la page facebook pour guetter le prochain apéro si ça vous tente)

 

Salad&Co Villeneuve d'Ascq
Centre commercial Heron Parc
Avenue de l'Avenir
59650 Villeneuve d'Ascq
Tél : 03 28 37 04 49

Salad&Co Lomme
ZA du Grand But
14 ter rue du Château d'Isenghien
59160 Lomme
Tél : 03 20 00 07 85

Salad&Co Noyelles Godault
ZA du Bord des Eaux
Rue de Beaumont
62950 Noyelles-Godault
Tél : 03 21 76 64 14

ouverture 7j/7 de 11h30 à 14h30 & de 18h30 à 22h30.

Posté par maelie59 à 13:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 octobre 2014

Sablés pur beurre - spécial Halloween

Souvenez-vous, la première fois que je vous ai présenté cette recette, c'était pour préparer Noël. Une petite envie de sablé hors saison, Halloween qui approche, et hop l'excuse était toute trouvée pour recommencer l'expérience, avec mes tous nouveaux emporte-pièce ;-)

Avec l'aide de mon commis préféré (ndlr : ma fille de 3 ans et demi) nous avons donc réalisé des petits sablés pur beurre... affreusement délicieux ! Et pour ceux qui n'étaient pas encore là au moment de la recette initiale, la (re)voici :

- 125g de beurre à température ambiante
- 100g de sucre en poudre
- 200g de farine
- 75g d'amandes en poudre
- 1 oeuf 

Mélangez le beurre et le sucre - faites blanchir légèrement le mélange. 

Ajoutez la farine et la poudre d'amande, puis l'oeuf entier sans cesser de mélanger. 
Formez une boule et enveloppez-la de film alimentaire. Laissez au frigo au moins 3h (un petit tour au congélateur pour plus de rapidité ça fonctionne aussi).

Ensuite, abaissez la pâte sur 4 ou 5mm d'épaisseur et découpez les formes à l'emporte pièce. 
Cuisson : à 180° pendant 10 minutes ! 

Pour le décor, mélangez tout simplement du sucre glace avec quelques gouttes d'eau (ou de citron), ajoutez le colorant de votre choix et recouvrez vos sablés lorsqu'il seront froids.

sablés

Posté par maelie59 à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 octobre 2014

Tarte végétarienne aux poivrons rôtis et chèvre frais de T. Miers

En naviguant dans le Kiosque de l'Ipad l'autre jour, je suis tombée sur un magazine que je ne connaissais pas : "Cook Vegetarian - Meat-free food made easy".
J'ai toujours été attirée par le régime végétarien, par goût principalement car depuis l'enfance je ne suis pas du tout portée sur la viande. Et aussi parce que depuis, j'ai eu l'occasion de me documenter sur les bienfaits d'une alimentation avec moins de protéines animales, sur les conditions d'élevage et d'abattage des animaux... Enfin voilà, sans être végétarienne (car je mange encore du jambon, du poulet ou des lardons - et qu'un végétarien ne mange rien de cela, ni de poisson d'ailleurs) j'essaye maintenant d'inclure des repas avec moins de viande (voire pas du tout) dans mes menus hebdomadaires.

C'est donc avec beaucoup de curiosité que j'ai entamé la lecture de ce magazine, et j'ai tout de suite été séduite par la recette qui va suivre : une tarte remplie de jolis légumes colorés qui sentent bon l'été indien, et l'ingrédient magique qui me fait craquer à tout les coups : le fromage de chèvre.

Pour réaliser cette tarte (que je trouve meilleure froide !), il vous faut :

- 1 pâte feuilletée

Garniture :
- 150g de poivrons rôtis en bocal
- 1/2 oignon rouge
- 12 tomates cerises
- 4 ou 5 tomates séchées 
- du fromage de chèvre frais
- des épices tandoori, ou du paprika fumé, ou tout autre épice que vous aurez dans votre placard

Tapenade :
- 1 gousse d'ail
- le jus d'un demi citron
- 1 cuillère à soupe de câpres
- 110g d'olives vertes
- du basilic
- de l'huile d'olive

1/ Préchauffez votre four à 180°.
Réalisez la tapenade : mixez ensemble l'ail, le jus de citron, les câpres, le basilic et les olives dénoyautées. Rajoutez un filet d'huile d'olive au fur et à mesure pour obtenir la consistance d"une purée onctueuse.

2/ Coupez les poivrons, l'oignon et les tomates séchées en fines lamelles. Coupez les tomates cerises en 2.

3/ Déroulez la pâte feuilletée dans un moule à tarte, et étalez la tapenade au fond. Ajoutez la garniture.
Emiettez du fromage de chèvre frais et parsemez-en la tarte (la quantité dépend de vous, si vous en voulez juste un peu, ou vraiment beaucoup :-) ). Saupoudrez le tout d'épices tandoori, de sel et de poivre, et enfournez.

Surveillez la cuisson : la tarte sera prête lorsque la pâte sera bien dorée !

A déguster tout de suite, ou bien froide le lendemain (c'est comme ça que je l'ai trouvée encore meilleure !).

DSC_0519

Posté par maelie59 à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,



28 septembre 2014

Macaronis en salade, au poulet et à la mangue.

Avant d'aborder la saison fraîche, voici une recette pour prolonger encore un peu l'été... La salade de pâtes au poulet et à la mangue !

Pour 3 assiettes :

- des macaronis, cuits et refroidis
- une mangue, coupée en dés
- 3 blancs de poulet, cuits et taillés en aiguillettes.
- 1/2 oignon rouge émincé
- de la roquette
- des graines de sésame

Pour la sauce : 1 cuillère à soupe de miel, 1 cuillère à soupe de sauce soja, 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre, 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, du gingembre en poudre, du sel, du poivre.

Dans chaque assiette, faîtes un lit de roquette. Dessinez un cercle avec les pâtes sur la roquette. Déposez les aiguillettes de poulet et les dés de mangue au centre du cercle de pâtes. Parsemez l'assiette avec l'oignon émincé et les graines de sésame. Puis arrosez de sauce et servez.

Simple, rapide et surtout très bon !

DSCF5484

Posté par maelie59 à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 septembre 2014

La croziflette

Je me rends compte que je ne vous ai pas encore parlé de mes vacances ! Pourtant j'y ai réalisé quelques recettes sympa, alors je vais réparer cette erreur tout de suite.

Cette année, nous avons changé de destination : nous avons troqué l'Auvergne et ses volcans contre la Savoie et ses montagnes. Une grande première pour nous, qui n'avons pas du tout le pied montagnard (je vous rappelle qu'on habite la métropole Lilloise ;-) )
Notre choix s'est porté sur la station de Méribel. Un peu au hasard je dois dire, au gré d'une promo de mon comité d'entreprise. Et nous sommes complètement conquis !!! 

DSC_0322 (2) DSC_0330 (2) DSC_0330 DSCF4706

Ah, la Savoie. Le jambon, le fromage... la fondue ! La grande gourmande que je suis ne pouvait pas résister. Et bien sûr fondue il y a eu. Diots aux crozets aussi, une belle découverte. Et puis il y a eu la croziflette !

Les crozets sont des petites pâtes carrées, spécialité de la Savoie. On les utilise comme... Les pâtes ! Il en existe différentes sortes : natures, au sarrasin, au piment, au génépi (une autre spécialité locale : de l'alcool)...

Etant en vacances dans une station de ski, je me suis dit que ce serait fun de faire une recette d'hiver (et vu que la température extérieure descendait parfois jusqu'à 8° c'était malgré tout de circonstance)

Voici donc la recette de la croziflette, pour un aller simple vers les montagnes :

- 300g de crozets
-  tranches de jambon cru de Savoie
- 1 oignon
- 3/4 de reblochon fruitier
- 50cl de crème fraîche

1/ Faites cuire les crozets comme indiqué sur le paquet.
2/ Coupez le jambon cru en lanières et le reblochon en dés.
3/ Faites suer les oignons.
4/ Dans un grand plat à gratin, versez les crozets, recouvrez avec les oignons. Versez la crème, puis répartissez les lanières de jambon, et enfin répartissez les dés de reblochon. 
5/ Mettez au four. C'est prêt quand le reblochon est fondu et légèrement doré ;-)


DSC_0321

Posté par maelie59 à 18:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

23 septembre 2014

Le Mud Cake au chocolat

Ma petite visite chez This is London m'a donné envie de replonger dans la pâtisserie à l'anglaise. Je dois dire qu'il y avait bien longtemps que je n'avais plus vraiment pâtissé. En vérité, depuis le mois de Mars j'essaye de faire attention à mon alimentation (avec succès ceci dit car j'ai réussi à perdre 10 kilos, youpi !) et c'est vrai que pour éviter tout craquage sucré, j'ai un peu remisé au placard mes chocolats et autres farines à gâteaux.

Mais ma gourmandise a repris le dessus ce week end, et j'ai tout ressorti pour m'adonner à la préparation d'un classique du goûter british : le Mud Cake ! (qui tire son nom de la boue -mud- en anglais, car sa consistance (assez indescriptible en fait) se rapproche de celle de... la boue !)

Pour un moule de 22 cm de diamètre, il vous faut :

- 220g de sucre en poudre
- 200g de beurre
- 115g de farine
- 100g de chocolat
- 60 ml d'eau
- 30g de chocolat en poudre
- 3 oeufs à température ambiante
- 1 cuillère à soupe de café soluble
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille liquide.

Au préalable : préchauffez votre four à 160°

1/ Dans une casserole, faites fondre à feu doux le beurre avec le chocolat, le café, le chocolat en poudre, l'extrait de vanille et l'eau. Quand le mélange est bien lisse, réservez et laissez refroidir une dizaine de minutes.

2/ Pendant ce temps, blanchissez les oeufs avec le sucre, jusqu'à ce que le mélange devienne un peu crémeux.

3/ Versez le mélange au chocolat sur les oeufs et le sucre, puis ajoutez la farine. Mélangez bien.

4/ Versez la préparation dans votre moule, et enfournez pour 55 minutes minimum (sans ouvrir la porte du four pendant ce temps, sinon votre gâteau va s'affaisser au milieu !) 
Au bout de 55 minutes, le dessus de la pâte doit former une sorte de croute (sinon poursuivez un peu la cuisson), et vérifiez la cuisson avec la lame d'un couteau : comme pour un gâteau classique, elle doit ressortir propre.

Sortez votre Mud Cake du four et laissez-le refroidir au moins 15 minutes avant de le démouler sur une grille. Lorsqu'il sera froid, vous pourrez le décorer avec une ganache au chocolat.

DSCF5477

 

PS : pour être tout à fait honnête concernant cet essai de Mud Cake, j'étais à cours de beurre pour faire la recette initiale, du coup j'ai fait moitié beurre, moitié crème fraîche épaisse. J'ai aussi remplacé 30g de farine par de la poudre d'amande, juste parce que j'avais envie. Voilà, si vous voulez réaliser "ma" version, vous pouvez aussi ! ;-)

Posté par maelie59 à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 septembre 2014

This is London - Roubaix

Un matin de cette semaine, j'ai reçu un message d'une amie pour me dire qu'elle était passée devant la vitrine de ce qui semblait être un salon de thé anglais qui ouvrait tout juste.

Si vous suivez mon blog, vous savez très bien que les mots "thé" et "anglais" me font tout de suite l'effet d'une bombe :-) ce salon de thé se trouvant tout à côté de mon travail, je n'ai pas hésité une seconde et j'ai décidé d'aller y manger le midi même !

This is London, c'est le salon de thé de Flora, qui a vécu 2 ans à Londres et qui est revenue en France avec le rêve de nous offrir ce petit coin d'Angleterre, ici, à Roubaix.

Comme le dit la page Facebook : "This is London est né d’une expérience londonienne qui a révélé que la Grande Bretagne aussi a ses petits trésors culinaires, trop bons pour être méconnus."
En effet, chez nous quand on pense "cuisine anglaise", on pense sandwich au concombre et jelly. Et pourtant ! Jamie Oliver, Gordon Ramsay ne sont que 2 exemples qu'il existe bel et bien une gastronomie digne de ce nom chez les British. Et puis, toutes ces pâtisseries à se damner (sérieusement, oubliez 2 minutes les mauvais sponge cake qu'on achète ici dans le commerce) : le carrot cake en première ligne, mais aussi les scones, le mud cake, les flapjacks... Sans oublier le traditionnel "english breakfast" qu'on ne peut vraiment apprécier que si on l'a goûté au moins une fois ;-) (promettez moi de dépasser votre peur du salé au petit dej, et vous m'en direz des nouvelles)

Flora propose tout ça, et même plus encore à This is London. La boutique est ouverte tous les jours de 8h à 18h, le samedi après midi et le dimanche pour le brunch. Vous pouvez y venir pour le petit déjeuner ou pour manger le midi, autour de spécialités préparées maison avec des produits locaux.
Et pour les afficionados, il y a aussi une étagère avec des petites choses à remporter chez soi : boîtes de thés, barres de chocolat, livres, tasses...

Je n'étais sans doute pas trop difficile à convaincre, en britannique de coeur que je suis, mais je vous invite vraiment à rendre visite à l'équipe de This is London, et à faire une petite pause à l'étage pour déguster un bon thé accompagné de l'une des pâtisseries du jour.
Je suis complètement conquise par le carrot cake (pourtant je suis difficile sur le sujet, le meilleur étant pour moi celui que j'ai mangé la toute première fois à St Jame's Park quand je vivais à Londres), et le mud cake vaut le détour aussi. Chapeau à la pâtissière, car pour le coup même moi je ne fais pas aussi bien !!!

Quelques photos pour vous faire craquer :-)

DSC_0519

DSC_0516 DSC_0517  

DSC_0515DSC_0521 DSC_0520

DSC_0518 DSC_0525

  

This is London
8 avenue Jean Baptiste Lebas
59100 Roubaix
03 20 72 05 95

PS perso : ça manque quand même d'un petit fond muical (au hasard, The Who par ex ;-) ) mais c'est pas bien grave !

Posté par maelie59 à 11:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

13 septembre 2014

L'Auberge du Vert Mont de Florent Ladeyn - Boschèpe

Chers lecteurs et amis, bonjour !

Je sais que je vous ai promis de revenir vite de vacances avec plein de recettes et de photos, oui (ou non, enfin c'était sur la page Facebook et si vous n'y êtes pas encore, et bien allez-y ;-) )
Mais forcée de constater que depuis la rentrée, j'ai du mal à trouver mes marques. Entre ma Mini-Maelie qui a découvert sa nouvelle classe, le nouveau rythme scolaire et la reprise de nos petites routines, je n'ai même pas trouvé le temps de retourner à la salle de sport. C'est mal.

Pour me faire pardonner, je vous propose une petite visite virtuelle chez Florent Ladeyn, dans son Auberge du Vert Mont à Boschèpe.
Florent, on l'a découvert dans Top Chef, finaliste face à Naouel dans l'édition 2013. Avec sa cuisine créative mais sans chichis (qui ne se souvient pas de son fameux Coppa et Oignons en famille ?!) et son air sympa, il a conquis toutes les ménagères de moins de 50 ans. Et lorsqu'il a décroché une étoile au Guide Michelin au printemps dernier, c'est devenu de la folie.

Depuis, dans la métropole lilloise, l'Auberge du Vert Mont is the place to be.

C'est fin Avril que j'ai téléphoné pour réserver une table pour mon anniversaire (qui est début septembre !) et bien m'en a pris car, déjà à cette époque, toutes les tables étaient réservées pour tous les week ends de septembre (de la folie, je vous dis). J'ai fait une petite concession en acceptant de venir un vendredi soir, pour pouvoir profiter d'un bon repas qui ne soit pas trop loin de mon anniversaire.

Rendez-vous était donc pris pour le vendredi 12 septembre au soir, et j'étais bien impatiente de pouvoir goûter moi-même la cuisine de ce nouveau génie de la gastronomie. 

DSC_0499

Nous y voilà. Un petit bijou de briques rouges niché au coeur d'un écrin de verdure. Une Auberge perdue à travers champs. Déjà le cadre sait nous séduire par sa simplicité et son authenticité.
Le parking de terre nous plonge immédiatement dans l'ambiance : nous arrivons dans un resto qui n'a pas peur de nous faire marcher dans la boue. Au plus proche de la nature, c'est dit !
En face, les chambres de l'Auberge, qu'il faudra revenir tester c'est sûr. Tout de suite à gauche, une petite marre avec ses oiseaux et ses herbes folles. Et plus loin sur la gauche, là, le restaurant.

La salle est telle qu'on l'avait découverte dans Top Chef, la décoration n'a pas été revue depuis (et c'est tant mieux !). 
Les matériaux, les couleurs sont à la fois chic et rustique. Du bois authentique pour les tables, des lustres gris métal, des peintures claires et sobres. C'est classe sans se prendre la tête, j'adhère. Nous sommes placés près d'une des nombreuses baies vitrées et nous avons tout le loisir d'admirer les Flandres. C'est chouette.

DSC_0500 DSC_0501

(je suis désolée pour ces photos plutôt pourries, je suis super frustrée ! Je les ai prises de mon téléphone en mode reporter japonnais, j'avais un peu peur de me faire tirer les oreilles depuis la polémique sur les chefs qui ne veulent plus qu'on photographie leur cuisine pour publier les clichés sur le net ensuite...)

Pour le menu, c'est surprise ! Il n'y a pas de carte, pas même de plat du jour. 
Nous avons le choix entre un menu 1, 2 ou 3, avec ou sans accord de vin. Seul le prix diffère entre les menus. Au moment de la commande aussi, préciser si nous avons des allergies, des envies particulières ou des choses que l'on aime moins. Pour le reste, il faut faire confiance au chef, et c'est parti pour une expérience culinaire hors du commun !

Je choisis le menu 2 avec accord de boisssons, soit 2 entrées, 1 plat et 1 dessert pour 60 euros. Ca me paraît plutôt honnête. Voici mon menu en détail :

DSC_0502 DSC_0503 DSC_0504

 DSC_0505 DSC_0507

En première entrée j'ai pu déguster du haddock fumé sur un lit de tarama, accompagné d'un cornichon et quelques herbes aromatiques.
En seconde entrée, du maquereau dans son jus de tomate, morceaux de tomates jaunes et rouges, et framboises.
En plat de résistance, de la pintade, avec du maïs, purée de maïs, gésiers, pomme de terre, chips de peau de poulet frit et jus de poulet, le tout avec de la mayonnaise fumée au foin
Le petit plus de chaque menu : un cornet de frites accompagné de sa crème de maroilles, saupoudré de cendre d'oignon.
Et le dessert du jour était une délicnaison de tournesol : glace, pain et miel de tournesol.

Le tout accompagné par divers vins (blanc et rouge) et bières qui allaient très bien avec les plats. Ici pareil, faites confiance à la sommelière ;-)

Est-ce que j'ai aimé cette expérience culinaire ? Assurément OUI ! 

J'ai trouvé tous les plats très bons, même quand un ingrédient me plaisait moins (je n'ai pas fait la difficile au moment de ma commande et n'ai rien indiqué de particulier au serveur, pourtant j'aurais pu préciser que je n'aime pas les produits de la mer, ni les abats) : le haddock fumé et le tarama étaient excellent, le maquereau très bien accompagné, et j'ai mangé les gésiers en trouvant ça bon, quel exploit !

L'équipe en salle est dynamique et fort sympathique, le cadre est convivial. Le seul regret que j'ai de cette soirée : ne pas avoir croisé Florent, qui devait officier dans les cuisines du Bloempot (son second resto au coeur de Lille). Mais comme nous venions pour la cuisine plus que pour prendre une photo du chef, je ne suis pas déçue. L'expérience était au rendez-vous !!!

Mon avis : On va chez Florent pour vivre une expérience culinaire. Il faut être un minimum curieux et ouvert pour y venir, mais si on accepte de lâcher prise et de se laisser guider par l'équipe, alors c'est le bonheur gustatif.
Ne vous laissez pas intimider par la réputation du chef, ni par la longue liste d'attente, et prenez date dès maintenant !

 

L'Auberge du Vert Mont
1318 Rue du Mont Noir 
59299 Boeschepe
03 28 49 41 26

 

Posté par maelie59 à 11:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,



Fin »